> Accueil > Développement
 
 
 
 
Intelfi apporte 4 expertises « state of the art ». Cet engagement nécessite l’actualisation en continu de ses bases de connaissance, des compétences, des réseaux professionnels et administratifs.

Parallèlement, Intelfi se fixe des directions de recherche dont les critères de choix sont l’intérêt pour les clients, le caractère innovant dans les offres de conseil, la capacité de transformation à court terme en une offre utilisable et profitable aux clients sous la forme d’une expertise supplémentaire.

La direction de recherche 2004-2006 est centrée sur les relations sociales européennes.




Réunions pays, management pays, dirigeants internationaux apportent une information de gestion homogène et cohérente.

L’information sociale européenne échappe à ce cadre ; les relations sociales européennes posent un problème de cohabitation, de coûts et de résultat.

Cohabitation : suivant les réglementations sociales nationales, des instances fortes en France (comité d’entreprise, comité de groupe) et en Allemagne (Betriebsrat, Konzernbetriebsrat) cohabitent avec des prescriptions bien plus simples, moins contraignantes et plus souples dans les autres pays.

Coûts : les coûts de fonctionnement des instances française et allemande sont élevés. Le chiffrage des coûts de lancement et de fonctionnement d’un comité d’entreprise européen sont impressionnants rapportés à un résultat qui ne peut s’exprimer qu’en termes de fidélité et de conformité à la directive européenne.



Vous envisagez d’engager votre entreprise dans un programme « Comité d’entreprise
européen » ou de rénover votre accord et les pratiques déjà en place pour :

▪ Disposer d’un réseau équilibré et homogène entre pays très réglementés et les autres

▪ Bénéficier d’un maillage efficace de vos activités en Europe

▪ Relais supplémentaire de vos décisions de management

▪ Source complémentaire d’informations

▪ Adopter un fonctionnement permettant la mesure des résultats



Optimisation: la réaffectation d’une partie des frais de fonctionnement des instances nationales à des objectifs européens volontaristes et partagés entre la direction et les représentants pays/personnel.

Les coûts sociaux sont optimisés.

Conflictualité: des objectifs européens concrets remplacent des habitudes nationales souvent éloignées des réglementations qui les avait établies.
Sans privilégier une autorité suprnationale, le réseau européen permet aux pays pragmatiques la dilutions des positions dogmatiques.

La conflictualité diminue.

Influence: prises à l’échelle européenne avec des arguments mieux établis et partagés, vos décisions portent une légitimité supplémentaire auprès des salariés, concurrents, autorités gouvernementales, agences de régulation, autorités de tutelle.

Votre influence se développe tant localement qu’en Europe, où ce fonctionnement est référencé et sert d’exemple.



1. Pour un équipementier automobile européen, définition d’un système de relations sociales entre « pays du nord » (Allemagne, Benelux, Royaume-Uni, Pologne, Suisse) et « pays du sud » (Espagne, Italie, Portugal) permettant de relayer les politiques sociales corporate dans les 9 sites industriels et logistiques.

Demande du C.E.O. et du Comité Ressources Humaines « DRH corporte et DRH branches).

Objectif : Améliorer la productivité par une baisse de la conflictualité obtenue par le partage d’objectifs sociaux communs aux 2 groupes de pays.

2. Pour un groupe chimique et pharmaceutique présent dans 18 pays d’Europe, élargissement et « relancement » du Comité d’entreprise européen lancé en 1998 dans 6 pays. L’ambition est de diffuser un modèle social européen représentatif tant des pays « fondateurs » en 1998 que des nouveaux signataires.
L’entreprise est caractérisée par des niveaux de formation initiale et acquis dans l’entreprise élevés ainsi que par l’importance de la pratique et de l’affichage des bonnes pratiques pharmaceutiques.

Les deux dimensions à valoriser sont la valeur des ressources humaines des principaux départements dont la recherche et la fidélité aux autorités de tutelle et aux agences gouvernementales du médicament.
 
     
 
 
INTELFI.com© - Droits Réservés
Conception et création: Julien preszburger